La Meuse à vélo du 7 juin au 20 juin 2022

Publié le par Christiane V....


Cette année comme je suis en retraite depuis le 1er janvier j ai décidé de voyager en vélo en juin pour éviter les grosses chaleurs et prendre les trains sans bousculade. 
 

Guide «  la Meuse à vélo » envoyé par les offices du tourisme, notamment Langres.


premier jour : 7 juin Neuilly L évêque 


Aujourd  hui 7 juin, j ai quitté la maison à 14h , Poutchi est équipé. Je pars donc pour la gare j ai 1 heure devant moi pour arriver sans stresser. Il y a du vent, mais ça va. J arrive en gare à 14h40, mon train est déjà annoncé voie À. Je prends l ascenseur, tout va bien, le train est là , je demande à un contrôleur de m aider à monter mon vélo. 15 h je suis installée. Le voyage via dijon où il y a un changement, dure 2h 10, et 1 h pour langres avec un peu d attente à Dijon. 

 J arrive en gare de Langres à l heure prévue, 19h 15. je fais des photos,  et je prends la route, je veux m avancer un peu pour raccourcir l étape du lendemain . De plus c est agréable de pédaler à cette heure.ci. J ai suivi Peigney, je suis la D52, direction Orbigny, et Neuilly l évêque, j arrive vers 20h30, j ai eu de bonnes côtes, mais ensuite une belle descente sur Neuilly. le studio est bien aménagé. Je m installe et regarde mon étape de demain.

km du jour : 23

 

2ème jour : Mercredi 8 juin : Doncourt sur Meuse

Je me lève à 6h ce matin, j ouvre mes volets pour regarder le temps, le ciel est mi gris- mi bleu, il ne pleut pas, mais la pluie est annoncée pour aujourd hui, alors je déjeune, Je m habille et je suis prête pour 7 h . Je veux rouler un max avant la pluie. Et je veux consacrer mon après midi à la ballade du parc des roches et du cona. je prends la route. Je trouve sans problème, la Meuse à vélo est bien signalée. Je vais faire un mini détour pour voir la source de la Meuse , il y a une air de pique nique. Le lieu est bien aménagé. Le détour est de 1km et vaut le détour.  Je voyage à travers la campagne , les routes sont étroites, peu passagères, et même pleines de nids de poules quelquefois.  mais c est agréable, il y a des pâturages de bovins, de moutons, des cultures de blé, d autres céréales, c est un voyage reposant et calme. J arrive à Dourmont à midi, mais je n ose pas aller déranger mon hôte, je me trouve un petit endroit à l abri pour manger et me protéger de la pluie car elle s est mise à tomber.  j attends 13h pour aller chez mon hôte, il me montre ma chambre, et me propose un Thé à la menthe, qui est le bienvenue, car j ai eu froid. Puis je décide d aller à Bourmont , petit village de caractère. il pleuvote, on verra bien , la route n est pas facile , ça monte, ça monte beaucoup, il y a 7 km entre les 2 villages. je rencontre des jardiniers qui me guident pour le parc des roches, je m y ballade, il pleut , je suis camouflée. L herbe est mouillée. Les chaussures trempées. Ensuite je fais la ballade du cona, en vélo, et j arrive dans un cul de sac à une église où il y a un Beau panorama. Je redescends par la ville, tout à pied, c est très pentu . je prends la route du retour, avec le soleil. En soirée , nous regardons les cartes, Pascal me conseille de prendre un autre itinéraire où il n y aura pas de côte pour le lendemain. J ai pris des notes. Il paraît que la cote annoncée est très rude sur l itinéraire prévu, et je préfère l éviter. nous avons dîner avec les légumes du jardin. j ai participé à la vaisselle, puis à 21h j ai laissé Pascal et Marie Thérèse. je suis montée  dans ma chambre, j ai bouclé les valises , je pensais lire un peu mais je me suis couchée et je me suis endormie tout de suite.

Km du jour : 70

km total : 93 

 

La source de la meuse
Bébé meuse
Dans le parc
Ce parc était une ancienne carrière utilisée par les élèves tailleurs de pierre.
Plan de bourmont

 

3ème jour : Jeudi 9 juin : Sepvigny

 

Je suis réveillée vers 7 h avec les premières cloches de l église. Personne ne bouge. J attends, je me lève pour m habiller, je boucle les valises, je descends dans la cuisine pour lire. Vers 8 h Marie Thérèse descend, elle prépare le petit déjeuner : confiture maison, chocolat chaud et une part de far breton. 8h 30 je suis prête à partir, je prends la route conseillée par Pascal pour ne pas avoir la grosse côte : Chaumont la ville,(ça grimpe quand même mais ce sera la seule) Graffigny, Nijon, Vaudrecourt, et Sommercourt. Petite anecdote, j ai eu la compagnie d un chien qui a laissé sa ferme pour me suivre. Je croyais que le voyage l intéressait , mais non, c était mes sacoches . Il reniflait mon pique nique de midi. Son maître rencontré plus loin sur son Tracteur a eu du mal à le ramener. je reprends la route officielle de la Meuse en vélo. j arrive à Neufchâteau à 12h, je vais faire les courses pour midi et ce soir. Je me dirige dans la ville en suivant le petit panneau « la Meuse en vélo »J arrive sur une place où il y a la statue de Jeanne d arc, je décide de m y arrêter pour pique niquer. Et je reprends la route . Je vais jusqu à Coussey.  Mais je continue sur la D164 jusqu à Domremy, je vois donc la basilique du bois chenu depuis la route, à Domremy je visite la maison de Jeanne et le musée. au niveau de Maxey sur Meuse, il y a une telle côte à perte de vue, que je rebrousse chemin et retourne à Greux pour prendre la D164, à hauteur de Montbras , j ai pris la route qui conduisait à Pagny la blanche côte . Bref, j ai pris les chemins de travers. Mais  pour arriver à Sepvigny, qu est ce que ça grimpe encore. . Alex me fait découvrir la maison, ma chambre et ma salle de bain. Je prends une douche et je vais le rejoindre, Lydie arrive, nous restons toute la soirée à papoter , je suis invitée à leur table. Ce sont des gens très sympathiques, avec lesquels j ai beaucoup échangé.

 

Km du jour : 76

km total : 169

Première statue de Jehanne d arc
La statue de jehanne est partout
La basilique du Bois Chênu, ou encore Sainte-Jeanne-d'Arc de Domrémy-la-Pucelle, est une basilique dédiée à Jeanne d'Arc, qui a été élevée au XIXᵉ siècle sur un coteau
Maison de Jehanne d Arc

 

4ème jour : Vendredi 10 juin : Commercy

 

Je suis réveillée à 7 h , mes hôtes se préparent pour aller travailler, Lydie, pars en vélo et me laisse seule, qu’elle confiance ! Je déjeune, tout est prêt sur la table, je mets de l ordre dans mon sac, pour que je m y retrouve, et je pars à 8h30 en prenant bien soin de laisser la clef dans la boîte aux lettres. Je prends la route de Chalaines et Vaucouleurs. Je m y attarde, je monte à la crypte, où jehanne aimait se recueillir,  je me ballade autour de celle ci dans le parc, et je visite le musée. C est impressionnant le nombre de représentations différentes de Jehanne,A l église je rencontre l ancien maire qui me parle de Jeanne d arc, de son histoire et de la façon dont on la commémore. Puis je prends la route de Void Vacon, ça grimpe mais il y a la récompense d une belle descente. Dans la forêt, je rencontre un renard, qui me regarde et se sauve à mon approche. Je trouve une aire de pique nique à la sortie de la ville donc je m y arrête pour manger. Je reprends la route de Commercy , 9 km , j’arrive à 14h, je prends mon temps. je vais visiter la fabrique « boîte à madeleine »   où je pars avec un petit paquet de madeleines. je retourne  en ville, où je flane . Je trouve la maison de mes hôtes et je les attends dans un petit parc à côté. vers 17h Cécile mon hôte, me croise dans le parc.  nous rentrons toutes les deux à la maison , les enfants Ambre et Gabin nous y attendent . Après mon installation , nous papotons pendant qu elle prépare le repas. Je propose de faire une soupe de kiwi, avec les enfants. Ils ont adoré.

 

Km du jour : 42 Km

Km total  : 211

Statue de jehanne à l arrivée de Vaucouleurs
Chapelle du château où jehanne aimait se recueillir
Fresque dans l église : remise de l épée à Jehanne par Robert de Baudricourt.
La campagne de la Meuse , vrai tableau de peintre
Impossible de se tromper
La Meuse qui a bien grandi
Le château de Stanislas à Commercy
La boîte à madeleines

 

5ème jour : Samedi 11 juin : Verdun

Je suis réveillée vers 7h. Je me lève et me prépare, je boucle les valises, David se lève et prépare le petit déjeuner. Puis vient le moment de dire au revoir à la petite famille. 8h30 je prends la route. 10h j arrive à st Mihiel, je vais voir la sculpture de Lisier, je prends une photo à travers les grilles, puis je reprends la route. J arrive à Verdun à 14h sur une belle voie verte au départ de Belleray.  Catherine me reçoit très bien, tarte, yaourt, boisson. Elle est au petit soin pour moi. 

Elle me sort des cartes de Verdun et me montre le chemin pour aller à la citadelle souterraine, j y vais à pied. Poutchi  ne fait pas parti du voyage, il reste au garage. Visite très impressionnante et émouvante. En sortant à 17h30 , je vais en ville. Je vais voir la cathédrale. C est le carnaval vénitien ce week end, il y a des gens costumés. Je me ballade en ville et Je rentre en passant par le canal. Soirée seule , mes hôtes sont allés aux feux d artifice. Je préfère me reposer.

demain je reste à Verdun pour visiter les champs de batailles.

 

Km du jour 63 km   

km total : 274 km

Voie verte à la sortie de Commercy
Sculpture de Ligier Richier à saint Mihiel
undefined
Ballade dans la citadelle souterraine sur un wagonnet, on est dans la peau d un soldat et on participe à l action
Sortie du musée
Monument aux morts de Verdun

 

6ème jour : dimanche 12 juin : Verdun

Je me lève à 7h45, je déjeune avec mes hôtes qui me proposent de m emmener en voiture au douaumont, en mettant le vélo dans la voiture et je rentrerai en vélo , ça descend. J accepte. Il me dépose devant le memorial, j en  ressorts à midi après 2 heures de visite. Je prend la route en vélo pour Douaumont en passant par Fleury, je m y arrête pour pique niquer. C est un endroit calme et reposant. Village détruit. Je me dirige ensuite vers l ossuaire du douaumont, lieu impressionnant et rempli d émotions. Je monte jusqu à la cloche dans la tour. Je regarde un petit reportage. Et je me promène dans le cimetière. Là sont les tombes des soldats identifiés. Dans l ossuaire, sont tous les os trouvés sur le champ de bataille non identifiés. Et dans la crypte que l on a pas le droit de photographier, il y a des cercueils vides à la demande des familles qui voulaient un lieu pour se recueillir. Le plus impressionnant, est l ossuaire que l on voit par les petites lucarnes. Je termine ma visite par le fort. Lieu historique de Verdun. On n imagine pas la vie que les soldats ont pu avoir sous terre dans ces galeries humides. Je rentre à verdun en faisant un petit détour par la fabrique de dragées. Le soir je suis seule dans la maison, mes hôtes ont des invités. 

 

Km du jour : 20 

km total : 294 

Le mémorial de Douaumont
La cantine
Fleury n est pas rayé de la carte, il a toujours un maire, et a conservé son statut.
Chaque maison ou commerce est représenté par une borne.
L ossuaire de Douaumont
Lucarne d où l on voit les ossements
Le cimetière des soldats identifiés.
Entrée du fort de Douaumont
Ouvertures du fort vues de l exterieur
Le dortoir
Au dessus du fort bouche de lancement d obus
Un des nombreux Trous d obus autour du fort

 

7ème jour : lundi 13 juin : Laneuville

Lundi 13 juin Laneuville

Je me lève à 7h00 , mes sacoches sont prêtes. Après déjeuner je prends congés de mes hôtes. Evelyne me prend en photo devant la maison. Et je descends la rue pour prendre la piste verte le long du canal. Elle est très agréable, le long de la Meuse à Verdun, puis elle reprend le canal de l est. Elle me conduit jusqu à Samogneux, où je m arrête pour grignoter et boire tout en regardant un bateau qui arrive et en discutant avec l éclusier. Ensuite je pédale sur des petites routes de campagne. Elles ne sont pas beaucoup fréquentées. Le paysage est vallonné. J ai l impression de faire du saut de mouton. Je m arrête aux environs de Doulcon pour manger et je continue ma route où il y a pas mal de tracteurs. Je prends la route de Stenay après m être déchargé de mes sacoches,  pour aller au musée de la bière. C est intéressant, c est incroyable le nombre de variétés de bières, de bouteilles, de bouchons, ….. en sortant je monte au village, il ne me plaît pas. C est lundi tout est fermé. Je n ai vu un diable que sur la mairie,

l église est fermée donc la crypte de Dagobert , pas vue. Je ne m y attarde pas je rentre. Dom et véronique sont là. Ils m accueillent chaleureusement.  Je m installe dans ma chambre quand une nouvelle venue arrive, une belge qui  plante sa tente. Nous avons mangé sur la terrasse , repas végétarien. J ai fait des petits gâteaux apéritifs et donné ma recette de kiwi, Vero l a adapté à ce qu elle avait avec ses fruits. Nous avons passé une soirée très agréable, Dom étant un vrai clown, qu est ce qu il nous a fait rire. Quant à Vero, elle nous a fait partager le plaisir de son métier de boulangère. nous sommes allés nous coucher vers 23h. 

 

Km du jour : 68 km. 

Km total : 362 

Le long de la Meuse à Verdun
Vieux pont de fer sur la Meuse
Samogneux fin de la voie verte
Musée de la biere
Quelques variétés de bouteilles
Même Jehanne a sa bière
La légende de Stenay

 

8eme jour : Mardi 14 juin :  Sedan

 

Le matin , levée à 7h 00 , les valises sont vites bouclées. Dom a déjà preparé le petit déjeuner. Pain , confiture, miel, yaourt maison, on s est régalé. 8h30 je prends la route. Jusqu à Mouzon , je roule en pleine campagne et je ne croise que des tracteurs. La route est une succession de montée et de descente. Mouzon, je visite l église abbatiale et je fais mes courses. Puis je reprends mon chemin par la voie verte qui m emmène à Sedan. Je suis dorénavant sur la transardenne. Une petite pause pique nique avant la ville et je vais visiter le château qui est le plus grand château fort d Europe à 15h . 16h30 je reprends le chemin de la voie verte et Annick me téléphone pour me dire de la quitter à Glaire. 2 cyclistes me guide au quartier du fernoy. Et je trouve la maison sans problème. C est un grand corps de ferme. Je m installe dans ma chambre très spacieuse. J ai l étage pour moi. La douche et repos. Puis repas avec Annick et Rémy sur la terrasse. Soirée calme , discutions voyage en vélo et littérature.

 

 

Km du jour : 60 km 

km total 422

Abbatiale de Mouzon
Catapulte
Scène de la vie quotidienne : salle des gardes
Charpente d une tour

 


9eme jour : Mercredi 15 juin : Charleville meziere

 

Je me suis réveillée tard ce matin, 7h40 . j ai tellement bien dormi. Une petite hirondelle est entrée dans ma chambre. Porte bonheur ? Je déjeune simplement, un yaourt et une tartine . Je prends la route il me faut faire 4 km avant de retrouver la piste cyclable. Une fois sur celle ci je me laisse aller , il n  Y a plus à chercher. J arrive à Charleville meziere à 11h30 , Je vais à l office du tourisme pour avoir un plan, et je pars à la gare acheter mes billets de train. Ensuite je vais chez Catherine, Je m installe, je me change et je pars à pieds pour visiter la ville, Poutchi a son après midi de repos.  je vais voir la tombe d Arthur Rimbaud. Puis je vais visiter le musée Rimbaud, sa maison , et le musée des marionnettes.  je traverse tout charlesville pour aller à meziere visiter la cathédrale, il y a de beaux vitraux 20eme de René Dürrbach. Retour à Charleville,je flâne dans la ville , les rues piétonnes et la place ducale.  j arrive au BNB et je bois un verre de jus de pomme avec un maître marionnettiste et mon hôte. repas dans le patio avec Catherine. Je monte me coucher vers 22h.

Km du jour :  31             

Km total 453

Le dormeur du val : fresque sur un mur
Dans le musée dédié à Arthur Rimbaud
Une partie de la place ducale

 

10 ème jour : Jeudi 16 juin : vireux Wallerand

 

 Je me lève à 7h et je déjeune. Je prépare mes sacs, et à 8 h je suis prête pour partir. Je remercie mon hôte et en route pour la trans-ardenne. Tout se passe bien jusqu à Revîn. J ai rencontrer pas mal de monde , notamment mes belges d hier. Nous avons échangé nos idées sur Sedan. Et sur Charleville meziere. Je reprends la route après une petite pause , mais à revin route barrée au tunnel du canal, il faut faire un détour. Je suis déçue, j avais prévu ma lampe torche .  Il y a une déviation sur la route qui rallonge. Quand je reprends la voie verte, elle longe la voie ferrée jusqu à fumay. Elle n est pas interessante, on ne voie plus la rivière, en fait , on ne voit rien. On roule dans la verdure des talus sur la droite. A Haybes, je fais une pause, une dame est assise sur un banc, je lui demande si elle sait où on peut acheter à boire frais, elle me propose de garder mon vélo et d aller à pied à la boulangerie. J achète une toute petite bouteille pour 2€. Quand on a envie de boire frais , on achète. Je reprends ma route, il y a des endroits où on est plus sur une voie cyclable mais sur la route. C est pénible. J arrive à Vireux Wallerand vers 15h. Je vais à l office du tourisme, on m explique comment aller chez mon hôte. Je m installe, mon hôte vient me voir à 18 h. Je suis seule aujourd hui, je prends mon temps, un bain et repas devant la télé. je regarde mon parcours pour demain. Et je me couche tôt . Je veux me lever de bonne heure demain.

 

Km du jour : 80 km

Km total : 533

J adore les déco des eclusiers

 

11ème jour : Vendredi 17 juin : Givet

 

je me lève à 5h45 car je suis reveillée. Je me prépare, tout est prêt de la veille, et je pars à 6h15. Il fait frais et ça roule bien. Il y a pleins d oies sur la berge elles sont agressives quand je passe prêt d ´elles. 

J arrive chez mes hôtes à 8 h , un coup de chance, je n avais pas leur téléphone et pas la bonne adresse et je tombe sur Gilles par hasard.

Je m installe , je me change, il   me propose de m emmener à la frontière. Il achète une carte pour le transport en bus et m explique comment la passer. Le voyage en bus passe par des villages donc je ne vois pas beaucoup la Meuse. Arrivée à Dinant, je traverse le pont aux saxophones. Puis je vais visiter la maison d Adolphe Sax et l abbatiale. Je flane dans la ville et je vais à la citadelle par le téléphérique. La visite dure une heure. Des scènes de guerre y sont représentées en son . Je prends mon temps, puis je lis un peu sur un banc, je redescends par le téléphérique,  Je me dirige vers la gare , je prendrais le bus de 15h 13. Le voyage est agréable, j ai les yeux fixés sur la Meuse quand on la suit. Arrivée en gare de givet, Je rentre sans me presser chez Catherine et Gilles. Elle me fait visiter son jardin. Il y a beaucoup de plantes sauvages. Nous faisons ensuite un tiramisu à la framboise. Et je l aide aussi à faire une salade composée. Elle me prête un livre que je lis et qui me plait. Je dois le retrouver en bibliothèque pour le terminer . La soirée passe très vite nous nous sommes mis à table tard, donc la soirée est courte, nous échangeons sur des livres lus ou à lire. Je monte me coucher, je lis un peu puis 22h 30 j éteinds , je dois me reposer.

Km du jour : 22

Km total : 555

La Meuse au départ de vireux Wallerand vers 6h30 du matin.
Traversée par le pont aux saxophones chaque pays a le sien
Le saxophone americain
Le saxophone français
Statue d Adolphe sax devant sa maison
La Meuse vue du fort
Canon du fort
Cuisine du fort

 

12ème jour : Samedi 18 juin : Reims

Réveillée par les petits oiseaux à 6h 30. Je lis jusqu à 7h30. Puis je me prépare , je boucle les valises. Je descends déjeuner avec Gilles. 8h 45, je charge le vélo, et je remercie mes hôtes. C est fini je prends la route du retour. J ai la boule au ventre, la nostalgie du retour, mais en même temps contente de rentrer et de retrouver mon mari. Gilles m accompagne. Il met le vélo  dans son rack. Nous nous disons au revoir. Je m installe dans le wagon , mon vélo est derrière moi. J arriverai à 10h25. Dans le train je demande au contrôleur à quel quai le départ pour Reims se fera. Il me dit quai 1 et il y a des ascenseurs. Je me prépare dès l avant  dernier arrêt. Je descends , je prends vite l ascenseur, il est libre  et vite le suivant, impeccable je suis sur le quai , le train arrive et je monte dans la rame sans problème c est un TER fluo. Une heure de voyage, je termine mon livre : lettre à une disparue de veronique Massenot. Arrivée en Gare de Reims à 11h31. J ai choisi Reims pour ne pas passer par Paris, le train me mènera à Dijon le lendemain sans changement. Je ne me presse pas . Je sors mon IPAD j avais fait une capture d écran Sur un plan. J arrive rue de Strasbourg sans problème. Je m installe, Sylvie me montre la chambre, la salle d eau , la cuisine. Je me change et je vais manger dans la cuisine . Puis je me prépare pour aller au centre ville, je vais à l office du tourisme,  à la cathédrale oû je reste un moment au frais. Puis je cherche une banque. Et je fais des courses. Je marche dans la ville, je découvre Reims. Je rentre très fatiguée par la chaleur,   Je prends une douche , et je reste sur mon lit. Je bricole. Je trie , je jette, je range, puis je m endors. 2 h plus tard, à mon réveil, je suis sans énergie, envie de rester allongée. Je me décide à lire, puis à faire un sudoku. 19h 30 je descends manger à la cuisine. Et vers 21h , je pars avec Poutchi, voir le spectacle de la cathédrale. J ai retrouvé mon énergie, je pense que j avais perdu le rythme, et le train du matin m a endormi. J attends une heure avant que ça commence, c est prévu à 22h30. Le spectacle est très beau. C est le genre de spectacle que j avais déjà vu sur la cathédrale st Jean à Lyon. Je suis assise, je suis arrivée en avance donc j ai trouvé juste en face de la cathédrale, et je n ai pas bougé. A 23h 15, je reprends la route du retour dans le noir avec mon vélo, mais j ai mis les lumières, un vrai sapin de noel. arrivée dans la chambre, j ai repris une douche pour me rafraîchir, et je me suis couchée pour lire un peu mon nouveau livre : patte de velours , œil de lynchs.

Minuit extinction des feux.

Km du jour : 12 km

Km total : 567

 

La cathédrale de Reims
Les magnifiques vitraux et rosaces vus de l interieur
Les plafonds de la cathedrale
L orgue qui est dans le coeur
La richesse des scupture des portes laterales
La Jeanne est là, bien sûr face à la cathedrale
La basilique st Remy

 

13ème jour : Dimanche 19 juin : Dijon

 A 8 h ,  Je m habille et je descends déjeuner. Je rencontre ma logeuse, nous discutons un peu. 11h je lui rends les clés et je pars , elle m indique le marché du dimanche matin en bout de rue, j y vais et j achète à manger pour midi et ce soir. Puis je vais au parc déposer mon livre, celui d hier est déjà parti. Je vais à pied en poussant Poutchy jusqu à la cathédrale, je fais le tour , elle est magnifique sur toutes ces faces. Je m arrête dans un endroit calme et pas trop passager pour faire un sudoku , coller mon sticker sur mon vélo et à midi,  manger. Ensuite je reviens à l intérieur de la cathédrale . Puis je vais m offrir une glace à l italienne. Je reprends poutchy qui était resté vers l office du tourisme et je vais voir la basilique st remy. Rien d extraordinaire de l extérieur, elle est usée, mais l intérieur est super riche en sculpture. Clovis à été baptisé ici par l évêque st Rémy. Je fais le tour par le petit jardin et je reviens vers la cathédrale,  Je prends la direction de la gare à pied avec poutchy, je m installe dans le parc. Il y a un hamac qui se libère, je le prends et je reste là jusqu’à 15h45. Je me dirige à pied vers la gare. Le train est long à être annoncé . 10mn avant voie 7. Ouf il y a un ascenseur. Le train est là , je monte et je fixe mon vélo, au clou. Le voyage se passe bien, quand à l arrêt d une gare, il ne repart pas. On apprend qu une vitre a été fracturé. Il change les passagers de wagon, et condamne la rame. Plus de wc, plus d électricité, et le train n a qu un seul moteur. Nous avons pris du retard, nous repartons, mais plus loin, le train s arrête en pleine campagne. Il a heurté quelque chose, le personnel va voir, il y a eu acte de malveillance sur la voie, comme pour la vitre paraît il. Nous reprenons encore beaucoup de retard. Nous arriverons au environ de 22h20. Ça devient long et fatiguant. je vais arriver chez Joceline vers 23h.

Il fait noir bien sûr, j allume toutes les lumières et je pédale à toute vitesse, je n ai jamais monté la côte si vite, je m étonne de mon énergie alors que je suis fatiguée. J arrive chez ma tante et mon oncle à 23h. Ils sont au petit soin, me donne à boire, un yaourt frais, je prends une douche délassante et je discute avec eux jusqu à minuit et quart où nous allons nous coucher.

Km du jour : 13

Km total : 580

PS : photos supprimées qui reviennent malgré la validation .

Les magnifiques sculptures des portes latérales de la cathédrale

 

Eh oui ! Jehanne est là bien sûr
La basilique st Rémy de Reims
Le baptême de clovis par st Rémy à la basilique

 

14 ème jour : Lundi 20 juin :

 Je me lève  à  7h , nous déjeunons en famille. Je pars vers 9h , Chenove - la gare de dijon, dernière étape. je pédale vite, c est une descente jusqu à la gare. Le train est déjà à quai. Je m y installe, je demande de l aide à un contrôleur pour mettre le vélo à son crochet. Le train part à l heure. Arrivée à Lyon, il y a beaucoup de vent chaud.  je prends pour la première fois le tram avec Poutchy, j arrive donc à decines et il me reste un km pour aller à la maison. C est la fin du voyage, mon compagnon Poutchy rentre au garage, et moi j ai plein d images dans la tête.

Km du jour : 6

Km total : 586

Et oui des coquelicots roses rares.

 

 MON VOYAGE :

La Meuse à vélo a été mon Premier voyage or vacances scolaire. J ai pû apprécier de prendre le train dans les heures creuses. Il y avait peu de vélo. 
quant aux étapes de chaque jour, j ai pédalé dans la campagne paisible mais vallonnée de la haute marne, j ai traversé les pâtures où paissent  les vaches  qui accouraient quand je passais sur la route, il faut dire que je n étais pas discrète avec ma veste jaune. Je leur disais «  salut les filles » Les routes des  Vosges de Sartes à greux , deux villages traversés , sont agréables mais il y a de belles ascensions, que j ai fait à pied quand je ne pouvais plus pédaler. Qu importe, j ai pu admirer le paysage, la faune , et la flore. Puis la Meuse s est imposée, j ai pû admirer des champs de cultures à pertes de vues, rencontrer les agriculteurs sur leur tracteur. Admirer les différentes couleurs des champs cultivés. Une vraie palette de peintre. J ai pédalé sur des petites routes paisibles sans grandes circulations. Enfin à Mouzon je suis entrée dans les Ardennes, paysages alternant forêts, prairies, rivières, et étangs. La trans-ardennes me conduira jusqu à la frontière belge. Au niveau du temps, j ai eu une après midi de pluie à la première étape quand je faisais la marche au parc  Des roches. Je n ai donc jamais pédalé sous la pluie. J ai choisi la Meuse en vélo parce que c était un voyage « nature » mais aussi un voyage culturel (Charleville meziere-Dinant) un voyage historique (domremy-vaucouleurs-Stenay-verdun-Sedan) et culinaire (commercy-verdun). Quant à la Meuse, je l ai beaucoup traversée, je l ai longé aussi mais pas assez à mon goût. J ai fait de belles rencontres au long du parcours, je prenais le temps de m arrêter pour parler.  J avais mon temps. J ai été accueilli par des gens exceptionnels dans des Warm Showers et des RBNB exclusivement. Je n ai jamais eu de problème mécanique avec Poutchi mon vélo .quant  à moi, jamais le moindre souci, sinon un peu de fatigue certains soirs, Mais la chaleur y contribuait. 

Je suis rentrée des images pleins les yeux, j ai réalisé tout ce que je voulais faire et je suis contente d avoir fait «  la Meuse à vélo ».

Les étapes de la Meuse en vélo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article